Dossier EARS : Mes questions, parlons-en !

Filles-garçons, sommes-nous égaux ?

Objectifs :

  • Prendre conscience de ce qui différencie et de ce qui rapproche les filles et les garçons.
  • Découvrir le point de vue chrétien sur l’égalité de l’homme et de la femme.
  • Comprendre la diversité dans l’égalité comme une chance pour la société.

75 % des adolescents reconnaissent qu’être fille ou garçon change beaucoup de choses, 67 % ne croient pas que les adultes traitent de la même manière les filles et les garçons et 60 % pensent que les parents n’éduquent pas les garçons et les filles de la même manière (Etude Ipsos santé « Filles-garçons savoir vivre ensemble » 2010). Alors, sont-ils égaux ? Dans une société européenne où des lois établissent l’égalité de l’homme et de la femme, cette égalité reste à construire. Il est important que les jeunes prennent conscience que l’on peut être différents mais égaux, que la complémentarité des deux sexes est une richesse et une vraie chance pour la société, à condition que chacun cherche à comprendre l’autre.

Intentions pédagogiques :

Pour cette rencontre qui touche un point sensible à l’âge du collège, il est proposé de faire l’expérience de la non-mixité. Un micro-trottoir pose la question des différentes caractéristiques filles/garçons. Les jeunes s’interrogent eux aussi sur leur perception de l’autre sexe. Ils comprennent que garçons et filles peuvent à la fois être différents et égaux. Une extension propose de mettre en scène des situations stéréotypées pour les désamorcer.

Voir le sommaire.

Mon corps, qu’est-ce que j’en fais ?

Objectifs :

  • Réaliser que les transformations du corps sont normales.
  • Comprendre que chacun est libre de faire ce qu’il veut avec son corps à condition de respecter la loi, les autres et soi-même.
  • Découvrir que le corps n’est pas un objet mais quelqu’un.

A tout âge, les transformations du corps peuvent être difficiles à vivre. Elles perturbent les repères et la perception que l’homme a de lui-même et du monde. L’adolescence est une période où les transformations physiques sont rapides. C’est pourquoi elles peuvent inquiéter les jeunes. Ils prennent conscience de la dimension sociale de leur corps, découvrent les comportements à risque et testent leurs limites. Certains rejettent leur corps, d’autres le sculptent à l’excès. Ce temps de réflexion rappelle que le corps n’est pas un objet. Il est la personne elle-même. Son corps et celui des autres doivent être respectés.

Intentions pédagogiques :

Un court-métrage présente six situations de jeunes dans leur rapport avec leur corps ou confrontés à des conduites à risques. Un jeu leur permet de découvrir de manière ludique les enjeux de chaque situation. Les jeunes questionnent chaque cas en reliant les apports donnés et leurs expériences. Ils entendent les repères et les conseils d’une infirmière scolaire. Le point de vue chrétien récapitule l’ensemble de la démarche, en soulignant l’unicité de la personne.

Voir le sommaire.

C’est quoi l’amour ?

Objectifs :

  • Identifier les manifestations émotionnelles et affectives des débuts d’une relation amoureuse.
  • Repérer les différentes étapes d’une relation amoureuse.
  • Comprendre que pour les chrétiens tout amour humain est à l’image de l’amour divin.

Vers 12-14 ans, avec la puberté et ses transformations physiques, certains jeunes découvrent la relation amoureuse, d’autres en rêvent… Ils peuvent être inquiets ou confiants, pudiques ou inversement très démonstratifs. Malgré un flot d’informations et face à une « hyper-sexualisation » de la société, ils ont de nombreuses interrogations. Comment exprimer ses sentiments ? Comment bien vivre la relation affective ? Quelle place donner au corps, avec quelles limites ? En créant des espaces de dialogue et de partage, nous pouvons les aider à relier les différentes dimensions de l’amour : affectivité, sexualité et spiritualité, pour mieux comprendre ce qu’ils vivent et faire des choix en conscience.

Intentions pédagogiques :

Fichier fermé, les jeunes échangent sur leurs représentations de l’amour. L’animation vient enrichir leurs expressions spontanées. Les jeunes découvrent qu’une relation amoureuse se construit par étapes. Une métaphore (l’image de la montgolfière) et des points de vue de spécialistes exposent les spécificités de ces différentes étapes. La place du corps dans la relation amoureuse est abordée dans une extension via les témoignages croisés de jeunes lycéens et d’une intervenante sur l’éducation à la vie affective et sexuelle.

Voir le sommaire.

Pour en savoir plus et commander (livre animateur, fichier jeune, clés USB).

Le Service Pastoral des Jeunes du diocèse de Moulins possède deux livres animateur et quatre carnets jeunes, disponibles pour le prêt